Bannière
Bannière
Bannière

La ministre des Finances rencontre les acteurs économiques

  • PDF

Conakry, le 26 Octobre 2017 - C’est sous le thème EKONOMI FALA-DEH (Parlons Economie !) que s’est ouvert la première rencontre entre le ministère de l’Economie et des Finances et les acteurs du secteur privé guinéen ce mercredi 25 octobre 2017 a l’Hôtel Palm Camayenne.

 

La rencontre, qui se veut régulière, s’inscrit dans le cadre d’un dialogue avec les opérateurs économiques sur la situation macroéconomique du pays. Ont pris part des représentants de premier plan du Secteur Privé guinéen, des partenaires au développement ; ainsi que des cadres du ministère de l’Économie et des Finances.


À l’entame de son discours, la Ministre a remercié les participants, au nom du Gouvernement et de son Excellence M. le Président de la République, Pr. Alpha Condé, pour avoir répondu présents à ce premier rendez-vous. Pour Malado KABA, il est important de connaître l’exacte mesure de la production, d’anticiper les décisions d’achats et d’investissements des entreprises, de connaître les contraintes majeures auxquelles elles font face et les solutions et contraintes et surtout de connaître le degré de confiance des opérateurs dans la politique économique conduite par le gouvernement.


La rencontre a été marquée par une présentation succincte de la situation macroéconomique générale et la présentation d’un indice de conjoncture, l’indice Makity. D’entrée de jeu, la ministre a tenu à rappeler que « l’administration doit changer de paradigme. Elle est là pour servir et promouvoir le cadre nécessaire au développement du secteur privé ».

L’outil de sondage et de mesure de l’indice de confiance Makity conçu a vocation à être publié de façon régulière en complément de la note de conjoncture économique mensuelle. Cet outil de suivi conjoncturel et de sondage d’opinion permettra de mieux appréhender le processus de formation des décisions d’investissements.

La ministre a indiqué que son nom faisait référence à deux aspects : le premier est celui du marché, lieu d’activité économique par excellence, lieu de rencontre de l’offre et de la demande ; le second fait référence aux femmes de Guinée, principales animatrices et parties prenantes de nos marchés à travers tout le pays.

Cette rencontre, que la ministre souhaite être un espace de dialogue, sans tabou, a permis aux uns et aux autres de prendre la température et échanger sur divers sujets tels que le contenu local, la dette intérieure, l’accès au financement et les marchés publics.

Après avoir écouté les opérateurs économiques, la Ministre a assuré avoir pris bonne note des recommandations et suggestions des uns et des autres. Pour elle, il est primordial d’arriver à l’irréversibilité des actions déjà posées : il faut faire en sorte que ce qui a été bâti reste et demeure. Pour ce faire, un suivi constant des actions déjà mises en place et à venir est nécessaire.


Avant de conclure, Malado KABA a demandé aux participants d’identifier deux problématiques sur lesquelles le secteur privé et le ministère de l’Économie et des Finances se pencheront. Car a déclaré la ministre, au-delà des paroles, il nous faut agir.


Ministère de l’Economie et des Finances

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement