Bannière
Bannière
Bannière

Justice : Deux conventions en faveur des magistrats et avocats guinéens

  • PDF

Paris, le 17 Octobre 2017 - En France où il a pris part à la rentrée de la Conférence du Barreau de Versailles (France) qui a eu lieu vendredi, 13 octobre, le Ministre de la Justice et Garde des sceaux a aussi signé deux conventions en faveur des magistrats et avocats guinéens. Il s'agit d'une convention de jumelage entre le Barreau de Versailles et celui de la Guinée et d'une convention de coopération et de formation entre l’école supérieure de la Magistrature de Bordeaux et le Ministère de la Justice.

 

Avec ces deux conventions, Me Cheick Sako poursuit ses actions pour le renforcement des capacités du personnel judiciaire et parajudiciaire, l'un des aspects importants de la réforme de la justice engagée par la Guinée. La seconde convention permettra surtout aux magistrats guinéens de bénéficiers de voyages d’études, d’échanges et de partages d’expériences avec les magistrats français.

Le Ministre de la Justice a été honoré à la rentrée de la Conférence du Barreau de Versailles (France), « Votre présence a un sens particulier, puisqu'au-delà du jumelage [...] Votre parcours professionnel, Monsieur le Ministre de la Justice, s'inscrit parfaitement dans le thème de notre rentrée puisque vous avez exercé pendant plus de 25 ans dans la profession d'avocat au Barreau de Montpellier », a déclaré le Bâtonnier Jean-Marc ANDRE dans son discours.

Et pour mieux exprimer sa reconnaissance à Me Cheick SAKO, le Barreau de Versailles  a décoré le Ministre guinéen pour « son effort et sa détermination dans la réforme engagée par le gouvernement du secteur de la Justice, sans oublier sa rigueur et sa volonté de servir le peuple pour une vraie justice.»

 

Dans son discours de circonstance, le Ministre d’Etat a exprimé sa profonde gratitude aux avocats du Barreau de Versailles, à leurs collaborateurs et, plus singulièrement, au bâtonnier de l’Ordre, « son ami » Maître Jean-Marc ANDRE, pour l’avoir associé à cette rencontre.

 

Me Cheick Sako a aussi abordé le thème « Les relations entre avocats, magistrats et medias » sur lequel il a exposé au cours de cette rencontre. « Il n’y a aucun doute que la nature des relations entre avocats, magistrats et société civile, est intimement liée aux rôles respectifs que jouent ces acteurs sociaux. En effet, si la société a besoin du droit pour sa régulation, le droit à son tour a  besoin du magistrat pour son interprétation et son application ; le magistrat, à son tour, a besoin  de l’avocat pour mieux comprendre la règle de droit dont il a mission d’interpréter et d’appliquer, et tous ont besoin des médias pour l’information et la sensibilisation du public », a-t-il dit.

 

Dans la foulée, parlant des médias, le Garde des sceaux a indiqué qu'ils jouent un rôle crucial  dans son pays. « Les médias, en particulier la radio et la télé, jouent un rôle crucial notamment en Guinée, en raison du taux d’analphabétisme et de pauvreté relativement élevé. Ils contribuent ainsi, de façon significative, à l’amélioration de la qualité du service public de la Justice », a dit Me Cheick Sako.

Plus loin, Me Sako a parlé de la réforme engagée dans son pays dans le secteur de  la justice. Et, a-t-il ajouté, les avocats, magistrats et société civile, dont les relations doivent être de nature à favoriser l’accès au droit et à la Justice,  constituent justement des groupes cibles privilégiés de cette réforme.

Le Ministre d’Etat a aussi indiqué que d’autres efforts visent la diffusion et une meilleure gestion des informations juridiques et judiciaires ainsi que la création d’une mémoire institutionnelle, notamment de bases de données et de supports divers afin de mettre l’information juridique et judiciaire à la portée des professionnels du droit, des parties à des procès, des organisations de la société civile, des groupes cibles et du grand public. « D’autres efforts, enfin, visent le renforcement des capacités des ressources humaines », a-t-il ajouté.

A la fin de cet important  rendez-vous des professionnels de droit, le Ministre guinéen de la justice bénéficiera d’un  hommage  dû à son rang en présence des députés, le Président de la Cour Administrative d’Appel, la Première Présidente de la Cour d’Appel, le Procureur Général, le Président du Tribunal Administratif, le Juge en Chef de la Cour Supérieure du Québec, par l’un des brillants bâtonniers de France.  « Je tenais à vous remercier d’avoir rehaussé de votre présence les cérémonies de rentrée du Barreau de Versailles.  Votre intervention a démontré la noblesse et la force du combat dans lequel vous êtes engagé pour une Guinée meilleure, mais meilleure pour le peuple….. Vos actions ne peuvent que forcer l’admiration de tous. L’état de Droit compte, avec vous, un grand et valeureux avocat. Sur ce chemin universel, et sous une forme ou une autre, sachez que vous pouvez compter sur notre modeste et indéfectible soutien» a dit le Bâtonnier Pierre Jean Blard.

Enfin le Ministre de la Justice de la Guinée a rencontré ce lundi 16 octobre successivement, monsieur Jean Baptise LEMOYNE, Secrétaire d’Etat auprès du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et le Directeur des affaires criminelles et des grâces dans les locaux du Ministère de la Justice français (place Vendôme) pour parler de la coopération judiciaire entre les deux pays.

Me Cheick Sako

Ministre de la Justice, Garde des sceaux