Bannière
Bannière
Bannière

Coalition internationale antiterroriste : voici ce qu'à dit le ministre Diané à Ryad

  • PDF

Le ministre guinéen de la Défense nationale Mohamed Diané a plaidé lundi, à Rya, en Arabie Saoudite, en faveur d'une unicité d’actions entre les pays dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

 

DISCOURS DU MINISTRE D'ÉTAT À LA PRÉSIDENCE CHARGÉ DE LA DÉFENSE NATIONALE, MOHAMED DIANÉ LORS DE LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME À RYAD.


Conakry, le 27 Novembre 2017 - Tout d’abord j'exprime mes sentiments de profonde gratitude à l’égard du peuple saoudien et de son gouvernement pour l’accueil chaleureux qui nous été réservé sur cette belle terre de paix, berceau de tant de civilisations. Son Excellence M. le Président de la république de Guinée, le Pr. Alpha Condé, me charge à cette occasion, de transmettre ses fraternelles salutations à son frère et ami Sa Majesté le Serviteur des deux Saintes mosquées, le Roi Salman bin Abdelaziz Al Saoud ainsi qu’au prince héritier Mohammed ben Salman.



Nous sommes tous au service de la paix et pour la construction d’un monde sans violences. C’est dans ce cadre que nous inscrivons notre combat à travers la Coalition Islamique Militaire. Notre objectif est de parvenir à débarrasser nos États de toutes formes d’obscurantisme pouvant conduire au développement et à l’enracinement du terrorisme. Nous le savons : la lutte contre le terrorisme est un enjeu planétaire. Le rôle de la Coalition islamique militaire dans ce combat est d’une importance capitale. Car il détermine l’engagement de notre organisation, de nos pays, parfois malheureusement pointés du doigt à tort, à participer de façon active à l’éradication du terrorisme sous toutes ses formes, non seulement dans notre espace géopolitique, mais partout où cela requiert notre présence et notre expertise.


Parce qu’on nous impose une guerre non traditionnelle. En effet, face la sophistication des armes, s’est dressé le fanatisme par lequel une personne fait par avance, le choix de mourir, pour assassiner l’innocence. Une des principales caractéristiques du terrorisme est que sa cible est globale, indépendamment du niveau de développement ou de la situation politique, religieuse de tel ou tel autre pays. Ce fait est majeur, car il fait de la lutte antiterroriste un devoir international, qui commande une stratégie unitaire, comme la nôtre.



Cependant, pour réussir le combat contre le terrorisme, il faudrait, en plus de cette unicité d’actions, ouvrir le front intérieur, celui de la culture de la citoyenneté et de la conscience citoyenne. Grâce à la formation et à la lutte contre le chômage et les disparités. Nous devons refuser que les terroristes prennent en otage nos populations.


Il est établi que l’un des soucis majeurs des mouvements terroristes est l’approvisionnement en armes et en munitions, la régularité et la facilité de la logistique. C’est pourquoi, la solidarité internationale doit s’exercer pour contrer la circulation illicite des armes, les flux migratoires illégaux, le blanchiment d’argent et des biens ainsi que la cybercriminalité.



Pour sa part, la Guinée s’engage résolument, comme elle le fait en république du Mali, à participer à toute initiative visant à combattre le terrorisme sous toutes ses formes. C’est un devoir pour notre Nation de contribuer à la consolidation de la paix et à la stabilité mondiale.


Je vous remercie


Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement