Bannière
Bannière
Bannière

La presse brutalisée au concert de Davido à Conakry

  • PDF

Les journalistes guinéens, ce 22 octobre, ont été empêchés de travailler librement pendant le concert de Davido, à la place qui leur est réservée à cet effet (devant le podium), place adéquate pour la prise d’images.

 

D’après les agents de la sécurité, ils ont reçu des ordres de la structure organisatrice (Tidiane World Music -TWM), c’est la raison pour laquelle ils les ont repoussés avec brutalité, avec pour résultat, des blessures au bras du journaliste Alpha Baldé, du site d’informations Vision Jeunes.
Cela a amené les journalistes à boycotter la couverture médiatique de ce concert.


À rappeler que ces événements surviennent, après une campagne et un soutien sans faille de la presse guinéenne et pendant que l’artiste vedette Davido n’a pas encore presté.


Source : Guinee7.com