Bannière
Bannière
Bannière
Bannière

Séisme au pays Manon

  • PDF

Rien ne va présentement entre membres de la communauté Manon à Conakry, du moins si l'on en croit les informations reçues par Kaloumpresse.com. A l'origine, une coquette somme de 70 millions de francs guinéens et un petit groupe de personnes qui aurait promis la voix de l'ethnie Manon repartie entre Yomou, N'Zérékoré et Lola pendant le scrutin présidentiel à venir.

 

L'affaire fait grand bruit actuellement au sein de la petite communauté des ressortissants Manon à Conakry. Selon les informations en notre possession, un groupe de personnes aurait promis de "donner la voix des Manons de toute la Forêt" au parti au pouvoir pendant la prochaine élection présidentielle. Cette marque de bonne volonté et de dévouement aurait permis aux "émissaires" d'empocher quelques 70 millions de francs guinéens en espèces sonnantes et trébuchantes.

 

Là où l'affaire coince maintenant, c'est que certains ne veulent pas entendre parler d'engagement de leur communauté en faveur de quiconque. La colère monte. L division aussi. Une plainte est déjà sur la table du sage de la communauté à Conakry, nous dit-on. Des voix s'élèvent pour exiger le retour de l'argent. Pour ces mécontents, pas question d'engager toute une communauté dans un projet de campagne au profit d'un parti. "Chacun est libre de voter pour qui il veut", susurre-t-on dans le milieu.

Mise à jour le Mercredi, 15 Juillet 2015 15:07