Bannière
Bannière

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro élu président de l'Assemblée nationale à l'unanimité

  • PDF

Sans réelle surprise, l'ancien Premier ministre Guillaume Soro a été élu au perchoir de l'Assemblée nationale ivoirienne. Le nouveau gouvernement doit être nommé dans les prochains jours.

C’était le seul candidat en lice. Sans surprise, l’ancien Premier ministre Guillaume Soro a été élu à l’unanimité à la présidence de l’Assemblée nationale ivoirienne, largement dominée par la coalition présidentielle. Élu de la circonscription de Ferkéssédougou, le leader des Forces nouvelles (ex-rebelles) est désormais le deuxième personnage de l'État et dauphin constitutionnel du président Alassane Ouattara.

Après la démission jeudi dernier de Soro et de son gouvernement - trois mois après les législatives de décembre 2011 - un remaniement ministériel est prévu dans les prochains jours. Selon des sources très autorisées à Abidjan, le nouveau chef de l’exécutif devrait être le ministre sortant de la Justice, Jeannot Ahoussou Kouadio.

Les indépendants en troisième position

Le Front populaire ivoirien (FPI), parti de l'ex-chef d'État Laurent Gbagbo, avait boycotté les législatives, qui avaient donc été remportées par le parti Rassemblement des républicains (RDR) du président Ouattara avec 138 des 253 sièges (soit 54,54% des voix) juste devant son allié le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) de l'ancien président Henri Konan Bédié, qui a remporté 86 sièges (34%).

Les candidats indépendants arrivent en troisième position en détenant 17 sièges (6,72%). En raison de violences dans deux circonscriptions, le nombre total de sièges à pourvoir était de 253 au lieu des 255 prévus.

(Avec AFP)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir